Font Size

SCREEN

Cpanel

Articles Le Havre de Graffs

- Au Havre, rencontre avec Shine.

Shine-2014-covera

 

Shine sévit au Havre depuis plusieurs années.
LH2G l’a rencontré …

 

Notre 1ere rencontre c’était dans une maison abandonnée non loin du Havre. Te rappelles-tu de ce jour ?

Je me rappelle très bien, c’était sur Montivilliers fin 2009. Malheureusement ce terrain n'existe plus, à part quelques traces de peinture dont un block 3KH à moitié effacé. 
J'ai pas mal rodé ce spot, des bons potes habitent Montivilliers.
On allait se poser assez souvent là-bas où il y avait de bons murs en parpaings. Malgré quelques passages de la police, on arrivait à peindre tranquillement. 

D'où est tu originaire ? 

Je suis normand d'origine, du Havre plus précisément, j’y ai toujours vécu. 
C'est une ville que j'apprécie beaucoup malgré tout ce qu’on en dit. Elle a quelque chose qu’on ne trouve pas ailleurs je trouve, tout ce béton dans le centre-ville a son charme. Et cette plage incroyable ! Quand il fait beau, c'est la Californie à 2h de Paris haha !!

D’où vient ton pseudo ? Que signifie "Shine" ?

Une longue histoire ! J'ai commencé par taguer Flix one, puis Satyr et enfin Shine.
A l'époque j'avais envie de changer de blaze, je voulais quelque chose qui ait un sens et des lettres assez faciles à enchainer.
C’était au collège en cours d'anglais on étudiait les verbes irréguliers, au fond de la classe je dessinais quand j'ai entendu shine-shone-shone. "Briller" en français. 
Ca m'a tout de suite fait tilter, à l'oreille ça claque et briller dans le monde du graffiti (compétition avant tout) ça collait tout à fait.
Après quelques jours à essayer des signatures, des lettrages, je l'avais en main. Depuis je ne me vois en aucun cas changer. 

Shine-2015Shine 2015

Comment es-tu tombé dans le graffiti ?

Ca a commencé à la fin de primaire quand j'avais 11 ans (2003), j'étais avec Syro (3KH) à l'école, il dessinait déjà.
Il m'a fait découvrir ce qu'il faisait et je me suis mis à dessiner des trucs que je recopiais. Je n'étais pas très bon, lui l'était beaucoup plus que moi.
Un jour j'ai acheté un magasine de graffs (Gettin’Fame) et j’ai tout de suite accroché.
J'ai donc commencé comme ça, lui faisait des persos et moi des lettrages, je n’avais pas encore de blaze, je graffais mon prénom.Je ne connaissais rien au monde du graffiti sans même savoir qu’il y avait une culture et un mouvement mais on kiffait notre délire.
P
uis on est allé dans deux collèges différents et le temps a fait que j'ai mis le graffiti de coté et perdu de vue Syro (pour mieux se retrouver plus tard...) 
Par la suite j'ai rencontré Icko au collège (2007), lui faisait du graffiti depuis quelques mois. Il m'a remis dans le bain et là c'était parti pour de bon. On a découvert ensemble le monde du graffiti et depuis on est toujours là ! 
Donc le graffiti a vraiment commencé pour moi en 2008 je pense.

Tu te souviens de ton 1er graff ?

Bien sur ! C'était sur le toit du tunnel Jenner avec icko (2007), on a rodé pendant des années ce spot, on y allait presque tous les jours, pour peindre ou se poser après les cours.
C'était au tout début que je graffais, je ne savais faire que des flops.
Du coup c'était un flop intérieur noir contour chrome avec des bulles rouges. On avait du acheter des Pro lines à Freesquad. A l'époque, c'était Icko qui me traçait mes lettres, moi je me contentais de remplir ! 

Shine-2007Shine 2007.

Comment définirais-tu ton style ?

Je me situe plutôt dans le coté Old school du graffiti. J’essaie toujours de garder un esprit très classique, des lettres assez épaisse, bien lisibles mais avec une base travaillée et plein de couleurs. Je tiens à rester lisible de tous, c’est très important je trouve.
Pour moi le graffiti c'est le travail de la lettre avant tout, donner un flow à son lettrage. Ensuite les couleurs etc.. c'est accessoire. 
J'aime bien les lettrages colorés avec des gros contours qui font contraste, des petites line pour faire ressortir chaque lettre et une outline qui fait ressortir l’ensemble, le tour est joué ! 
Des fois je m’écarte un peu de tout ça, et j’essaie des trucs totalement différents à mes habitudes. C’est en allant vers des choses inconnues que tu découvres de nouveaux horizons. Cela alimente mon évolution.
J'essaie de dessiner le plus possible, c'est comme ça que j'arrive à faire des lettres différentes et à les travailler le mieux possible. Il me reste encore pas mal de travail... 

Shine-2008Shine 2008

Lorsque tu as terminé un mur, qu’est-ce que tu penses ?

Je pense au prochain ! Aux erreurs commises sur le dernier pour ne pas les reproduire sur le suivant. A ce qu’il faut améliorer et ce qu’’il faut changer. Généralement quand j’ai terminé un graff c’est à ce moment là que je vois le plus d’erreurs que je ne peux pas reprendre…
Je pense aussi combien de temps va rester mon graff sur le mur. En terrain ça peut aller de 1 jour à des années selon l’emplacement, c’est le jeu !
Je pense aussi aux photos, je mitraille le mur c’est indispensable pour garder une trace, je prends en photo le mur dans tout les sens possibles.

Shine-2009Shine 2009

Fais-tu partie d’un crew ?

Je fais partie de deux crew : 3KH, et AHC. 
3KH est né en 2009, Icko, Elock et moi-même sommes à son origine. Par la suite je suis retombé sur Syro avec qui j'ai commencé le dessin en primaire ! La question ne s'est pas posée longtemps, il est tout de suite rentré dans le crew. Puis Sekor est rentré dans le 3KH, à l'époque il tagguait Ekors. Et enfin dernièrement, Kurl de Paris est rentré dans l’équipe. 
Depuis 6 ans le crew existe toujours même si nous sommes un peu moins actifs qu'avant, il compte toujours beaucoup pour moi. Il y a quelques années ce n’était pas rare de faire des sessions avec tout le crew, c'était le gros kiff !
Depuis, nos vies différentes, nos emplois du temps font que nous ne peignons plus ensemble, maintenant je peins souvent en solo. 
Je suis AHC depuis 3 ans. Isone nous a fait rentrer dans ce crew avec Icko ; c'était une manière de passer le relais à la jeunesse et de continuer à le faire vivre. Pour nous c'était un honneur. 
Quand j'ai commencé le graff Isone et Zonar c'était un peu mes maitres. Même si ça fait longtemps qu’on n’a pas peint ensemble (wesh been faut remettre ca !!), c'est toujours un plaisir pour moi de le poser. 

Shine-2010    
Shine 2010

Shine-2011
Shine 2011

Ta meilleure expérience en graff ?

En citer une serait trop égoïste pour toutes les autres. J'ai envie de retourner ta question.
Je pense que le graffiti est l'une des meilleures expériences de mes 23 premières années. Il m'a beaucoup apporté, je ne serai surement pas le même sans le graffiti aujourd'hui. La moitié de mes potes je les connais grâce au graffiti. Il m'a fait découvrir une culture et tout le mouvement hip hop.
Aujourd'hui il ne se passe pas un jour sans que je pense au graffiti. D'ailleurs, il ne se passe pas un jour sans que je taggue un Shine sur un papier, sur un mur, dans la buée sur un carreau ou autre. Toutes ces rencontres, ces anecdotes, ces moments je ne les aurais jamais vécus sans le graffiti. 

Shine-2013
Shine 2013

En parlant d’anecdotes tu en a une à nous raconter ?

En 6/7 ans de graffiti  j’en ai vécu pas mal forcement, ce sont les aléas du graffiti… Une me vient en tête particulièrement :
Il y a quelques années, pour remplir mes marqueurs je faisais mes propres encres avec différents liquides, différents pigments et autres…
J’avais acheté de la Nero d’Inferno (encre spéciale pour les tags). Pour la rendre encore plus coriace, la première étape était de la faire chauffer au bain marie pour enlever toute l’eau qui était mélangée à l’encre.
J’ai eu la merveilleuse idée de faire ça sur la gazinière dans la cuisine de mes parents qui étaient en vacances à ce moment là. Une minute d’inattention et le bidon a littéralement explosé, les ¾ dans la cuisine et le reste sur mon visage… La moitié de la pièce était remplie d’encre noire c’était un vrai carnage. J’ai passé 3 jours à nettoyer avec des potes qui sont venus en renfort (encore merci. A ce jour, il reste encore quelques traces de mon passé de chimiste.

Shine-2013a
Shine 2013

Shine-2013b
Shine 2013.

Quelles sont tes inspirations, as-tu un « maitre » ?

Non j'ai plus de maitres. Il a bien quelques mecs dont je suis un peu le travail mais ce ne sont pas mes maitres. Je m'inspire de la vie au quotidien, de la publicité, de ce que je vois dans la rue, de la mode, du design.
Tout cela me donne l'inspiration dont j'ai besoin pour créer mes graffs. Je ne passe jamais des heures à dessiner, quand j'ai quelque chose en tête je fais un croquis et généralement le lettrage sort d'un coup. Je suis pas mal le graffiti et l'art en général sur internet ou dans des bouquins, je me tiens informé de ce qui ce fait.
Le graffiti c'est comme la mode, il y a des tendances, des trucs qui reviennent, des styles à part entière. C'est aussi ça l'évolution du graffiti.

Shine-2014c
Shine 2014

Quelle est la place du graffiti dans ta vie ?

Comme je le disais plus haut, le graffiti prend pas mal de place dans ma vie.
Il y a des périodes où je suis plus ou moins créatif, plus ou moins actif mais ça reste quelque chose que je vis au quotidien. C'est un besoin je pense et je ne me vois en aucun cas mettre un terme à ça. Parfois le graffiti me lasse mais je trouve toujours quelque chose de nouveau pour remettre du piment dans ma passion. Tant que j'ai cette énergie je ne me vois pas arrêter, jusqu'ici peindre pour moi est naturel.
De plus, depuis quelques mois, j'ai des connections qui me permettent de travailler avec des jeunes qui sont en internat, ils découvrent le graffiti avec moi et ça se finit par une session sur un mur. Je trace l'esquisse et ils font le reste. C'est un bon échange, je leur apporte mes connaissances et un peu de nouveauté dans leurs vies et eux me transmettent une énergie que je ne pourrais trouver nulle part ailleurs.
En parallèle, je fais « des plans déco » pour des particuliers. Il y a un an et demi avec Icko nous avons fait toute la déco d’un laser Game de 350m2. C’’était un gros projet, on a passé 3 mois dessus à peu prêt. Cela apporte de nouvelles choses et de nouvelles visions qui prennent du temps, ainsi le graffiti ne sort jamais vraiment de ma vie. 

Shine-2012
Shine

Que penses-tu de la scène graffiti havraise ?

Au Havre on a (avait) des pointures ! Que ce soit en perso ou en lettrage y’a eu de très grosses fresques faites avec du gros niveau.
Le problème au Havre c’est que les graffeurs actifs on ne les compte que sur les doigts des deux mains (je parle des graffeurs de terrain).
La plupart de ces mecs sont des anciens qui sont là depuis une dizaine d’années voire plus. J’espère pour le graffiti havrais qu’ils ne comptent pas poser les bombes tout de suite.
Mis à part 2/3 mecs, je n’ai pas l’impression qu’il y a une génération de graffeurs en dessous de la mienne. C’est dommage on dirait que le graffiti s’arrête peu à peu au Havre, j’espère me tromper.
Pour le coté vandal, je n’en parlerai pas.

Shine-2014f
Shine 2014
 

Le graff est un délit mais est exposé dans des musées nationaux, des galeries. Quel en est ton sentiment ? 

Au début, j'étais contre. Pour moi le graffiti c'était dans la rue et dans les terrains point barre. J’avais l’impression qu’on se servait du graffiti pour faire du pognon dessus.
Avec du recul j'ai changé de point de vue. Le graffiti c'est comme tout il y a une évolution permanente. Il n’est pas rare de voir des artistes graffeurs travailler avec des marques de luxe ou exposer en galerie.
Le graff n’est pas un délit. Il faut savoir faire la différence, tagguer dans la rue est un délit, graffer dans un terrain toléré est une forme libre d’expression.
Pour moi à partir du moment où tu exposes dans un musée ce n’est plus du graffiti c'est de l'art et le graffiti n'est pas un art. Cela reste une opinion personnelle.
Fin 2009 je suis allé à l'exposition "Né dans la rue" à la fondation Cartier à Paris. L'exposition avait un sens, elle parlait de l'histoire du graffiti, de ses débuts et les artistes présents avaient une vraie démarche. 
Des fois je vois des expos ou des mecs se permettent d’exposer un lettrage basique en chrome sur une toile et de vendre ça. C'est clairement de la merde, ça n’a pas sa place dans une galerie. 
Va faire ça dans la rue sur un store de magasin et beaucoup plus de monde le verra. Quand tu fais du graffiti pur et dur, tu le fais jusqu’au bout mais pas en galerie.
La faute incombe à des pseudos artistes en manque de reconnaissance et aux galeries qui exposent une mode passagère et rentable.
Après il y a des choses qui me semblent normales de voir exposer. Je parle du travail de Jonone par exemple, ce mec c’e n’est plus du graffiti qu’il fait c’est de l’art. 
Même s’il a une base de taggueur maintenant il est dans le milieu artistique du mouvement. Il aurait tort de ne pas en profiter surtout au prix auxquelles se vendent ses toiles.
Tout de même, il y a des manières de faire les choses. Un graffeur qui expose en galerie ne peut pas se permettre de tout faire comme un artiste peintre réputé depuis des années. C’est à lui de ne pas oublier de quel milieu il vient et de rester modeste. 
Tout ça reste une opinion personnelle, je pourrai en parler longtemps. Chaque graffeur à sa propre vision de la chose et ce n’est peut-être pas plus mal.

Shine-2014d
Shine 2014

Quel est ton sentiment vis-à-vis des autres formes d’interventions urbaines : pochoirs, collages, détournements. Enfin tout ce qu’on qualifie de Street art ? 

Je ne suis pas beaucoup ce qui ce fait dans le Street art, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Etant petit j’aimais bien ce que faisait Jace, ses détournements de pub surtout. Maintenant je conçois un peu moins sa façon de faire.
J’aime bien ce que fait JR pour la taille de ses projets (Women are heroes), étant Havrais je suis bien placé pour en parler, de même que de son intervention sur les quais de la Seine à Paris.
Le Street art de manière générale ne m’attire pas vraiment. Ce n’est pas pour cela que je crache dessus, j’aime bien le principe d’investir la rue, sur ce point ça se rapproche du graffiti. 
Le principe d’interpeller les gens sur un sujet divers avec un pochoir, un collage là où ils ne l’attendent pas me plait aussi.
Je comprends que cela touche beaucoup plus de gens que le graffiti, un gros fat cap sur un store de magasin ça parle beaucoup moins qu’un pochoir de Banksy.
Malgré l’explosion du Street art ces dernières années, trop de gens confondent encore graffiti et Street art alors que ce sont deux choses tout à fait différentes.

 

Quels sont tes goûts musicaux ?

J’écoute beaucoup de Rap des années 90 jusqu'à nos jours. Mais il m’arrive aussi souvent d’écouter du Reggae et autres sons.
Il y a 1 ou 2 ans je me suis inscrit sur SoundCloud. Il y pas mal de choses, surtout des artistes peu connus qui font des remix. 
J’y fais un peu mon marché en cherchant ce qui me plait.

Comment vois-tu ton avenir ? 

Plein de couleurs ! Evoluer et encore évoluer. Je continuerai à faire du graffiti tant que cela me plait et tant que je peux.
Le jour où j’irai peindre à reculons je me dirai que ce n’est plus la peine et qu’il faut laisser ma place mais ce n’est pas prêt d’arriver.
J’aimerai peindre un peu plus ailleurs, j’essaie de bouger au maximum. Cela me permet de découvrir de nouvelles villes, de nouveaux spots, faire de nouvelles connexions, c’est quelque chose d’important pour moi.
J’espère pouvoir encore travailler sur de nouveaux projets avec des jeunes, continuer les plans déco.
J’ai eu des propositions d’expo mais je trouve mon travail pas assez abouti pour passer ce cap. J’y songe mais …..

Shine-2014e
Shine 2014

As-tu une dédicace à faire ?

Large up à mon équipe 3KH : ICKO, ELOCK, SYRO, SEKOR, KURL ça s’passe à fond !!
Big up aux AHC : ISONE, ZONAR, FUNCK, NEAN (rip).
Dédicace à Nacre, Brak, Rler, Prod, Prope, Premse, Erak, Cyan, Rose, Pseye, Urban Shoot. 
A tous ceux avec qui j’ai pu partager un mur et à tous les potos qui m’accompagnent en terrain !!

Shine-logo

Lien vidéo :
http://vimeo.com/86446810

Propos recueillis par Mr Yak
Le Havre, le 30/01/2015.

Share

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

 
James
0 #5 James 13-04-2017 19:55
Where To Buy Cheap Generic Cefuroxime 250mg in Baltimore
Citer | Signaler à l’administrateur
 
 
cialis_cyanopsia
0 #4 cialis_cyanopsia 13-04-2017 19:55
If you for the thread is you marked thread itself let me, generico.
Citer | Signaler à l’administrateur
 
 
price
0 #3 price 12-04-2017 11:22
Let our leading bad credit spets tailor a finance solution for you.
Citer | Signaler à l’administrateur
 
 
x
0 #2 x 12-04-2017 11:21
Do not Levitra pen ebay Buy online usa Medical uses for viagra Viagra ohne rezept online .
Citer | Signaler à l’administrateur
 
 
tadalafil
0 #1 tadalafil 06-12-2016 07:20
A acheter continue north, for we peered under.
Citer | Signaler à l’administrateur
 

Derniers commentaires

  • ashish
    a significant distinction in jigsy.com/: http://sleepingbagstv.jigsy.com/ exactly how cozy or Title ...

    Lire la suite...

     
  • aol mail login
    Click "Current Member Click Here" within the setup wizard. aol mail login ...

    Lire la suite...

Vous êtes ici : Accueil Entrée des artistes - Shine. - Au Havre, rencontre avec Shine.