Mes p'tites histoires

- Saferm et tout le monde s’en friche.

autre_age

Saferm et tout le monde s’en friche, sauf les graffeurs et les photographes.

migraine23

Les grandes transformations de l’entrée du Havre chamboulent tout le paysage urbain.
De nombreux bâtiments construits du côté impair du boulevard de Leningrad sont voués à la destruction afin de permettre les
grands travaux de cet accés du Havre.
(…)

migraine2

Cela fait de longs mois que je me rends dans l’ancienne scierie Migraine Frères. Ce lieu devenant de plus en plus connu j’ai moins de scrupules maintenant à en parler et diffuser mes clichés car cette friche est splendide.


migraine20



Crée en 1906, la scierie Migraine Frères est inscrite dans l’inventaire
général du patrimoine culturel sous la référence IA00130410.

« La scierie migraine a été construite à la fin du 19e siècle par les frères Migraine, les demandes d’autorisation de construction d’ateliers ont lieu en 1906.
Elle occupait en 1913 une surface de 10 000 m² dont 3000 couvert, utilisait une puissance de 120 cv, des machines à outil suédoises et des fraises à profil Constant. »
Une partie de cette machinerie à été curieusement conservée. On peut encore y trouver des roues d’entrainement certaines toujours munies de leurs longues courroies.

migraine7

Pendant mes premières visites dans un bureau vitré situé en haut d’un escalier, étaient encore
visibles outre un pupitre à l’ancienne, des effets personnels oubliés dans les placards en bois, des outils abandonnés, des dossiers tombés à terre.

migraine5

Au début donc il restait de la vie dans ce vide seulement paré de quelques fresques discrètes
graffées à l’intérieur. Vierge de toutes dégradations, cette friche a par la suite beaucoup souffert du passage des récupérateurs de « bif ».


migraine19

Des hangars en bois dans notre ville il n’en reste pas beaucoup. Ces bâtiments d’un autre âge,
cette machinerie conservée, leurs formes ainsi que les superbes et imposantes charpentes, la
couleur rouge des planches des murs, le toit bien particulier de la halle ouverte, tout ici nous fait voyager dans le passé. L’extérieur quand à lui est digne d’un décor de Western.

friche_lh_2010

C’est avec tristesse que je verrai cet endroit disparaître. Situé en plein sur le futur chantier du
nouvel accès au Havre, ce lieu témoin d’un autre âge de l’industrie Havraise aurait pu être
conservé s’il avait été situé de l’autre côté du boulevard de Leningrad. Tel le hangar Dresser, répertorié aussi dans l’inventaire général, qui a même vu sa charpente métallique si particulière réhabilitée.

 break

 Cet endroit est devenu en attendant sa disparition un terrain d’expression libre provisoire car ou graffer au Havre ? A côté sur le boulodrome les murs sont à nouveau réutilisés, la ville n’a pas de murs légaux et même sur le Skate-park qui est surveillé nuit et jour par des caméras, il est interdit de peindre.

prop



Mr Yak
Le Havre le 12/09/2010

migraine8

migraine3


migraine17


migraine15


migraine4


migraine9


migraine10


migraine11


migraine13


migraine21


migraine14


migraine16

migraine12